L'Etiomédecine

           L’étiomédecine est un procédé thérapeutique mis au point dans les années 80 par le Dr Jean-Louis Brinette, en s’inspirant, entre autre,  de l’auriculomédecine du Dr Nogier.

Le but de cette thérapie est la recherche et le traitement des causes fondamentales des maladies.

La maladie est le signal d’un déséquilibre ou d’un blocage énergétique. Une souffrance physique ou émotionnelle est, dans la majorité des cas, provoquée par la crystallisation d’un évènement vécu de façon traumatisante. L’étiomédecine permet de lever les obstacles à la circulation énergétique. Elle aborde l’homme dans sa globalité en s’appuyant sur les aspects émotionnel, affectif et mental.

          Le principal outil de l’étiomédecine est le verbe qui, utilisé dans la synchronicité du soin, permet la réalisation d’un pont entre le corps et l’esprit de l’homme, lui permettant de retrouver l’harmonie.

C’est une technique d’accompagnement thérapeutique lors d’une relation privilégiée entre le patient et son thérapeute. Pendant une séance, le thérapeute ressent, identifie et comprend la souffrance du patient de manière synchronisé et lui permet ainsi, une prise de conscience et une libération des mémoires de souffrances.

La mutation ainsi engendrée par la mise en circulation de l’énergie permet de retrouver l’homéostasie naturelle, un équilibre de fonctionnement et un degré de liberté supplémentaire.

 

Le praticien en Etiomédecine  est-il médecin?

 

Non. En aucune façon il ne faut confondre l'Etiomédecine et la médecine allopathique.

Le thérapeute en Etiomédecine  ne réalise pas de diagnostic médical.

    Puis-je arrêter mes traitements médicamenteux?

 

         Non, en aucun cas. . Le  médecin traitant  prescrit les médicaments qu'il estime être les plus adaptés aux pathologies. Il ne faut modifier ou arrêter la prise de  médicaments qu'en fonction de son avis. Par contre un travail énergétique peut nettement améliorer l'état général et permettre au médecin traitant d'adapter le traitement en conséquence

 

    Que traite l’Etiomédecine ?

         Comme nous l’avons déjà évoqué, l’Etiomédecine ne soigne pas des maladies mais des êtres, les symptômes n’étant que l’expression de l’impossibilité d’adaptation de l’organisme à un moment T.

 

         Hormis les urgences médicales, qui sont et doivent restées du domaine exclusif de la médecine, l’ensemble des pathologies psychosomatiques, peuvent entrer dans le champ d’application de l’Etiomédecine.

 

         Les résultats positifs, sur des états de stress, de colères, de dépressions, troubles du sommeil, angoisses, mal êtres, les fatigues sont évidents. Les stérilités fonctionnelles et nombre de troubles du nourrisson du type otites, ballonnements, bronchites répondent favorablement. Les problèmes affectifs,  relationnels, de couples, ou existentiels sont un des terrains de prédilection de l’Etiomédecine.

 

Enfin, toute personne désireuse de faire un réel travail sur soi, trouvera dans cette technique un accompagnement.

 

    Comment se déroule une séance ?

 

         L'établissement d'une relation de confiance entre le patient et le thérapeute est primordial.

 

         Le patient est allongé sur la table de soin, le thérapeute dispose divers filtres sur son torse. Lorsque le patient n’est pas neutre par rapport à l’information contenue dans un filtre, il se produit une variation du pouls, appelé «Réflexe Auriculo-Cardiaque» (RAC), qui oriente la marche à suivre du soin.

 

         Grâce à cette variation il est possible de détecter les informations révélant les émotions bloquées.

 

         Contrairement à une psychothérapie, la personne parle peu durant la séance, car les explications intellectuelles peuvent être des «masques» freinant le ressenti émotionnelompagnement efficace.uence.

L'Etiomédecine s'appuie sur une relation privilégiée entre le patient et son thérapeute.

 

         Durant le traitement, le thérapeute en ressentant, en  identifiant et en comprenant la souffrance du patient de manière synchronisée, lui permet une  prise de conscience, et une libération des mémoires de souffrances.

 

         La mutation ainsi engendrée par la remise en circulation de l'énergie permet de retrouver un degré de liberté supplémentaire.

 

​         Une souffrance physique ou émotionnelle est en général provoquée par l'ancrage d’un événement vécu de façon traumatisante.

 

         L'organisme peut alors tendre vers l'homéostasie naturelle et ainsi conserver son équilibre de fonctionnement en dépit des contraintes  extérieures.Etiomédecine est bien une technique d'accompagnement thérapeutique.

 

         L’étiomédecine est un procédé thérapeutique mis au point, dans les années 80, par le Dr Jean-Louis Brinette, en s’inspirant, entre autre, de l’auriculomédecine du Dr Nogier.

Le but de cette thérapie est la recherche et le traitement des causes fondamentales des maladies.

La maladie est le signal d’un déséquilibre ou d’un blocage énergétique. Une souffrance physique ou émotionnelle est, dans la majorité des cas, provoquée par la crystallisation dans le corps d’un évènement vécu de façon traumatisante. L’étiomédecine permet de lever les obstacles afin de favoriser la circulation énergétique. Elle aborde l’homme dans sa globalité en s’appuyant sur les aspects émotionnel, affectif et mental.

 

         Le principal outil de l’étiomédecine est le verbe qui, utilisé dans la synchronicité du soin, permet la réalisation d’un pont entre le corps et l’esprit de l’homme, lui permettant de retrouver l’harmonie.

C’est une technique d’accompagnement thérapeutique lors d’une relation privilégiée entre le patient et son thérapeute. Pendant une séance, le thérapeute ressent, identifie et comprend la souffrance du patient de manière synchronisée et lui permet ainsi, une prise de conscience et une libération des mémoires de souffrances.

Le but est d' enrailler un fonctionnement ou des attitudes obsolètes mis en place à partir d' un évènement passé sans pour autant se focaliser sur l'évènement. On ne fait pas de lien linéaire de cause à effet.

La mutation ainsi engendrée par la mise en circulation de l’énergie permet de retrouver l’homéostasie naturelle, un équilibre de fonctionnement et un degré de liberté supplémentaire.

Hormis les urgences médicales, qui sont et doivent restées du domaine exclusif de la médecine, l’ensemble des pathologies psychosomatiques peuvent entrer dans le champ d’application de l’Etiomédecine.

L'étiomédecine s' adresse aux personnes stressées, dépressives, fatiguées ayant des troubles du sommeil, des angoisses, des colères, des problèmes relationnelles, affectives, de couple...Les stérilités fonctionnelles et nombre de troubles du nourrisson du type otites, ballonnements, bronchites répondent favorablement à l'étiomédecine.

Je précise qu'il ne faut pas confondre l' étiomédecine et la médecine allopathique, de ce fait, je ne réalise pas de diagnostic médical et en aucun cas vous ne devez arrêter, suspendre ou modifier vos traitements médicamentaux sans l' avis de votre médecin. Par contre, un travail énergétique peut nettement améliorer l'état général et permettre au médecin traitant d'adapter le traitement.

    Déroulement d' une séance

         L'étiomédecine se pratique habillé, confortablement allongé sur une table de soin. Après avoir établie une relation de confiance primordiale dans cette technique, divers filtres sont disposés sur le torse qui provoquent, en fonction de l'information contenue dans les filtres et selon le cas, une variation du pouls, appelé «Réflexe Auriculo-Cardiaque» (RAC), qui oriente la marche à suivre du soin. Même si le verbe est le principal outil, contrairement à une psychothérapie, la personne parle peu durant la séance, car les explications intellectuelles peuvent être des «masques» freinant le ressenti.

© 2023 by Soft Aesthetics. Proudly created with Wix.com

  • w-facebook
  • Twitter Clean
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now